Lors d’une manifestation en France, un professeur de droit est interviewé par une journaliste de NTD News

« Je suis professeur de droit à l’université Paris XXII. Je suis hostile à ce qui est en train d’être instauré en France parce que c’est une forme de dictature comparable à celle qui existe en Chine populaire. Le pass sanitaire en particulier est un moyen d’établir un contrôle social même au-delà des questions sanitaires, c’est un moyen de contrôler la population, qui va à l’encontre de toutes les libertés fondamentales que notre civilisation a défendu depuis des milliers d’année. Pour cette raison, je suis très hostile à cette mesure.

Quant au vaccin, il est dangereux et c’est de surcroit un moyen de contraindre les gens et on ne connait pas les effets secondaires du vaccin, ni à moyen terme ni à long terme. Et à court terme, on sait déjà qu’il y a des effets toxiques. Donc malheureusement, on est en présence d’une politique à caractère criminelle qui vise à prendre en otage la population et qui vise aussi à mettre en place un régime totalitaire et le peuple n’arrive pas à le comprendre même si il y un début de mobilisation. Voilà à peu près l’essentiel de ce qu’on peut dire en ce moment »

Journaliste : « Pour vous, la France est sur le chemin vers la Chine communiste ?

« Hélas oui, malheureusement la France, et beaucoup de pays européens, est en train de changer de société sans même s’en rendre compte pour aller sur le chemin du contrôle social permanent et d’autant plus grave que l’Etat est aux mains d’un certain nombre de groupe de pression qui n’ont que l’argent pour seule valeur et qui sont indifférents au bien et au mal, au vrai et au faux. C’est la pire dictature qu’on puisse imaginer.

Journaliste : « Depuis 10 semaines, il y a des manifestations auxquelles vous participez ?

« Je participe activement depuis plusieurs semaines à ces manifestations et j’ai mis un gilet jaune en hommage à ceux qui ont résisté avant nous à l’oppression. »

Journaliste : « Et pour les soignants qui sont suspendus de leur poste, quel est votre conseil ?

« Mon conseil, c’est de tenir bon, et de faire valoir tous les moyens de droit possibles, d’être le plus nombreux possible à résister parce que la seule chose que respecte le pouvoir, c’est la force. Il ne respecte ni le bien, ni le mal, ni le vrai, ni le faux, il respecte exclusivement la force donc tout est rapport de force pour eux. Inutile de faire appel à leurs sentiments, ils n’existent pas »

Cliquez sur l’image pour voir la vidéo