Des médecins témoignent des dangers du vaccin COVID devant la commission sénatoriale du Texas


La Commission des affaires de l’État du Sénat du Texas a récemment entendu le témoignage de médecins au sujet d’un projet de loi sénatorial visant à empêcher la vaccination forcée et les passeports vaccinaux au Texas ( voir vidéos plus bas).

Ce projet de loi, parrainé par le sénateur Bob Hall, intervient alors que des sociétés menacent les employeurs de les licencier s’ils refusent de se faire vacciner contre le covid et que le système VEARS (Vaccine Adverse Event Reporting System) du CDC fait état de quelque 4 000 décès et de nombreux autres événements indésirables.

Le Dr Angelina Farella, pédiatre, ayant 25 ans d’expérience, a administré des « dizaines de milliers » de vaccins dans son cabinet.

Elle a apporté son témoignage. « Je suis venue ici aujourd’hui pour protéger nos enfants du Texas. C’est une situation très effrayante dans laquelle nous nous trouvons actuellement »

« Je suis contre ce vaccin COVID, si on peut même l’appeler ainsi (un vaccin) »

« Ce que nous faisons à nos enfants avec ce vaccin est en fait criminel »

« Je suis très pro-vax, en fait, sauf quand il s’agit de ce vaccin covid….. Nous autorisons actuellement des enfants de 16, 17 ans à recevoir ce vaccin, et ils n’ont jamais été étudiés dans cet essai… Jamais auparavant dans l’histoire nous n’avons donné des médicaments qui n’étaient pas approuvés par la FDA à des personnes qui n’avaient pas été initialement étudiées dans l’essai. Il n’y avait aucun patient de moins de 18 ans dans l’essai… Ils extrapolent les données des adultes vers les enfants et les adolescents. Cela n’est pas acceptable. Les enfants ne sont pas de petits adultes »

« Les enfants ont 99,997 % de survie au covid », a déclaré le Dr Farella. « Laissez-moi répéter cela pour que vous compreniez tous : 99,997 % »

Le sénateur Hall a fait remarquer que les tests sur les animaux pour les vaccins contre le coronavirus ont été arrêtés après que les animaux aient commencé à mourir. « Ils n’ont pas fait de tests sur les humains », a déclaré Hall, « et ils ont arrêté les tests sur les animaux, parce que les animaux mouraient. Puis ils l’ont mis à la disposition du public [le vaccin]. Et nous voyons maintenant des entreprises qui veulent exiger que ce vaccin expérimental soit administré aux gens comme condition d’emploi, et pourtant nous avons ce nombre de décès qui continue à augmenter et à être totalement ignoré ».

Selon le Dr Lee Merritt, les essais de vaccins contre le coronavirus effectués sur des chats et des furets ont donné lieu à des vaccins que l’on a d’abord cru efficaces. Cependant, après que les animaux ont été exposés au virus sauvage, au lieu d’affaiblir le virus, la « réponse immunitaire stylisée » du vaccin a permis au virus de pénétrer dans le corps de l’animal comme un cheval de Troie. « Il s’est ensuite répliqué sans contrôle et a tué le chat avec une septicémie et une insuffisance cardiaque accablantes », a déclaré le Dr Merritt. « Et cela s’est produit chez les furets. C’est arrivé à chaque fois qu’ils ont essayé. Nous n’avons jamais réussi à mener à bien une étude sur les animaux pour ce type de virus. »

Le sénateur Hall a interrogé le médecin : « Y a-t-il eu un autre vaccin qui a présenté les incidents élevés d’hospitalisations graves et de décès que ce vaccin montre maintenant ? »

Dr. Farella : « Pas à ce point. Même pas proche »

Sénateur Hall : « Tout autre vaccin aurait été retiré du marché ? »

Dr. Farella : « Absolument »

Sénateur Hall : « Avez-vous vu un autre vaccin mis sur le marché qui n’a pas subi de test sur les animaux ? »

Dr. Farella : « Jamais auparavant »

Sénateur Hall : « D’après ce que j’ai lu, ils ont en fait commencé les tests sur les animaux, et comme les animaux mouraient, ils ont arrêté les tests »

Dr. Farella : « Correct »

Extrait ( traduction FR)

Extrait (version anglais)

Version complète anglais – cliquez sur l’image pour voir la vidéo

Sources :

https://authentictexan.com/doctor-covid-vaccine-dangers-texas

https://www.globalresearch.ca/no-vaccine-passports-texas-medical-doctors-testify-before-state-senate-oppose-mandatory-covid-shots/5744748/amp