Moderna a annoncé une efficacité de 96 % de son vaccin contre le Covid-19 chez les adolescents âgés de 12 à 17 ans, selon de premiers résultats d’essais cliniques.

QUE SAVONS-NOUS SUR MODERNA ET SON VACCIN ?

– C’est un vaccin ARN expérimental, nouvelle technologie vaccinale.
– Il n’a pas été testé sur les animaux.
– Il est toujours en phase de test. Les études cliniques s’achèvent le 30 mai 2022. Tout comme les phases de tests 1,2 et 3 sur les vaccins Pfizer qui se termineront le 2 mai 2023.
Un accord de confidentialité montre que des candidats vaccins potentiels contre le coronavirus ont été transférés de Moderna à l’Université de Caroline du Nord en 2019, dix-neuf jours avant l’émergence du prétendu virus provoquant le Covid-19 à Wuhan, en Chine.
Des médecins ont annoncé s’être trompé au sujet des vaccins ARN. Ils pensaient que les vaccins ARN se comporteraient comme tous les autres vaccins traditionnels, que la protéïne spike n’irait nulle part ailleurs que sur le site d’injection, qu’elle resterait dans le muscle là où elle a été injectée et qu’une partie de la protéïne irait dans le ganglion lymphatique drainant afin d’activer le système immunitaire. Ce qui n’est pas le cas. Elle passe dans le sang et peut soit provoquer des troubles de la coagulation, des saignements, des problèmes pulmonaires, cardiaques ou des dommages neurologiques.

QUELS SONT LES EFFETS SECONDAIRES/DECES CONSTATES DANS LE MONDE ?

11 JUIN 2021 – USAdécès de Simone Scott, 19 ans, étudiante en journalisme après avoir subi une transplantation cardiaque. Elle a reçu sa première dose du vaccin MODERNA le 3 avril. Les effets indésirables ont été immédiats. Elle a souffert d’une toux chronique et de fatigue pendant le reste du mois d’avril. Mais Simone et Mme Valerie Kraimer, sa mère, ont considéré que c’était « normal », croyant que l’injection « fonctionnait » comme beaucoup d’autres. Elle a reçu sa deuxième dose le 1er mai. Le 9 mai, elle était léthargique. Elle a eu des saignements de nez spontanés. Le 13 main à la Northwestern Student Health, les médecins ont remarqué un rythme cardiaque irrégulier. Elle est retournée à la clinique le vendredi 14 mai. Elle avait également un mal de gorge. Les médecins lui ont prescrit des médicaments antiviraux et l’ont renvoyée chez elle. Mais son état s’est continuellement aggravé. Mme Scott a envoyé un message à son père, M. Kevin Scott, le dimanche 16 mai. Elle lui a dit qu’elle était trop étourdie et fatiguée pour sortir du lit.M. Scott a appelé la police du campus et leur a demandé d’aller voir sa fille. Les médecins ont annoncé que Simone souffrait d’une insuffisance cardiaque et devait être opérée immédiatement. Simone a été diagnostiquée avec une myocardite causée par une infection virale. Les médecins ont d’abord tenté d’insérer une pompe à ballonnet intra-aortique pour maintenir la circulation du sang dans le corps de Simone. Mais l’intervention a échoué. Elle est décédée le vendredi 11 juin.
Source :
Article Thecovidblog



18 janvier 2021USAréactions allergiques graves chez 10 travailleurs de la santé qui ont reçu le vaccin Moderna sur un site de vaccination de masse à Petco Park, le stade de baseball des Padres à San Diego. Ils ont eu besoin de soins médicaux. Ces réactions allergiques ont incité la Californie à arrêter l’utilisation de centaines de milliers de doses de vaccin jusqu’à ce qu’une enquête appropriée puisse être menée.
Source : Article  San Francisco Chronicle

25 décembre 2020USAgrave réaction allergique chez le Dr Hossein Sadrzadeh, oncologue gériatrique au Boston Medical Center. Il a eu des vertiges et a senti son cœur s’emballer quelques minutes après avoir reçu le vaccin. Sa langue s’est engourdie, sa tension artérielle a chuté et il a eu des sueurs froides. Il ne veut pas que quelqu’un vive cela.
Source : Article New York Post