« En Israël, il y a environ 1 cas de myocardite sur 2500, dans le monde de la médecine, ce chiffre est important »

Le Dr Jane Ruby, économiste de la santé de Washington DC, déclare dans la vidéo ci-dessous que la FDA et le CDC savaient depuis le 21 décembre 2020, via un document officiel du Cold Spring Harbor Laboratory BIORXIV, que la protéine Spike, dans les « vaccins » ARNm (Pfizer et Moderna), est responsable de dommages cardiaques.

Ces inflammations cardiaques sont extrêmement dangereuses, peuvent provoquer des complications à long terme pour l’insuffisance cardiaque congestive et sont à l’origine de nombreux caillots sanguins et hémorragies. Le Dr Jane Ruby indique qu’il y aurait 1700 cas sur 50 000 en Israël et que cela semble surtout toucher les jeunes (12-50 ans).

Un jeune américain, Evan Moryud, 18, ans, souffre d’une myocardite après avoir reçu sa 2ème dose de pfizer : témoignage en vidéo.

Le Dr Ruby informe aussi de l’existence d’un document « Relations temporelles entre la seconde dose du vaccin pfizer et l’implication cardiaque chez des patients ayant déjà été infectés par le covid ». Il s’agit de preuves scientifiques selon lesquelles il est dangereux pour quiconque a attrapé le covid naturellement de recevoir ces vaccins.

Vidéo ( cliquez sur l’image) et retranscription ci-dessous

Retranscription :

« Rétablir la vérité sur le nombre de jeunes atteints de myocardite. Il s’agit d’une inflammation (…), c’est une infection du coeur. c’est très dangereux, cela a des complications à long terme pour l’insuffisance cardiaque congestive et elle est à l’origine de nombreux caillots sanguins et hémorragies.

Mais avant cela, laissez-moi vous dire que le CDC a dit qu’il ne s’agissait que de quelques cas et qu’ils se penchaient sur la situation.

Ils le savent depuis qu’Israël a publié des rapports à la mi-avril. Il y a plus que quelques cas. Nous avons des rapports nationaux sur plus de 150 cas de ce genre. 18 viennent du Connecticut, 16 de l’Etat de Washington, à l’ouest.

Israël rapporte qu’à l’origine, ils pensaient que c’était un cas sur 50000. Ils sont un laboratoire pour le vaccin pfizer parce que leur premier ministre a passé un accord exclusif avec cette société pour Israël. Et ce qu’ils ont trouvé sur la myocardite, et c’est surtout pour les jeunes, c’est qu’il y a maintenant environ 1700 cas sur 50000 en Israël. Ce qui fait 1 cas sur 2500 et dans le monde de la médecine, c’est un chiffre important.

Permettez-moi de vous révéler la bombe, ce que je veux que tout le monde sache, c’est que la FDA et le CDC et tous ceux qui prêtent attention à la documentation existante savaient le 21/12/2020 qu’à cause de la protéine spike, ces vaccins sont responsables de dommages cardiaques.

Ils entrent directement en compétition, comme je l’ai déjà dit, avec le récepteur ACE 2 qui est cardio – protecteur.

Donc ils savent.

On vous a envoyé à vous et votre équipe les documents prouvant qu’ils avaient cette information depuis le 20/12/2020.

C’est SCANDALEUX et ils vont quand même continuer à vacciner les enfants de 12 à 17 ans !

Je prédis que nous allons avoir un nombre incroyable de myocardite. Cela semble frapper les jeunes. »