Cher(e) ami(e),

Plus le temps passe, plus j’ai peur.

Plus je m’instruis, plus je me dis que  « C’est confortable d’être ignorant« .

Parce qu’un ignorant s’endort confortablement chaque soir sans penser à la folie de ce monde qui l’entoure. L’ignorance c’est l’endormissement.

Et quand l’ignorant dort, il n’aime pas être dérangé.

Dès qu’on essaye de le sortir de son sommeil, il se braque.

J’en ai fait l’expérience dans ma famille il y a quelques semaines.

Avez-vous vécu ça dans votre propre famille ?

Lors d’un débat (très apaisé je vous rassure), j’ai osé remettre en question les décisions de nos gouvernements, les promesses de nos politiques et la transparence de nos médias et souligner les incohérences de certaines actions, les mensonges de nos décideurs et les graves omissions de nos journaux … et depuis je suis mis à l’écart par certains des miens.

En voulant leur donner matière à réflexion, je les ai dérangés dans leurs croyances. Je les ai réveillés dans leur sommeil.

Je leur ai demandé de se forger un avis propre et pas d’écouter ce que disent les médias car la réflexion sur cette crise et l’avis final qui en découle doivent être personnels. Et évidemment, ce qui devait arriver arriva.

Ils m’ont collé l’étiquette de « perturbateur  » sans vouloir se forger d’avis personnel.

Comme beaucoup, je me sens étiqueté d’anti-tout.

Principalement à cause des médias, je suis vu comme un « dangereux délinquant « .

Mon crime ? Avoir osé poser des questions sur cette crise.

Comme si les personnes remettant en cause l’efficacité du vaccin et du pass sanitaire étaient forcément contre quelque chose.

Ceux qui me connaissent savent pourtant que je suis :

– pour la liberté d’expression, de penser, de choisir, d’accepter ou de refuser
– pour la transparence des informations
– pour le principe de précaution,
– pour la justice,
– pour l’indépendance,
– pour la recherche de la vérité
– pour une médecine humaniste désintéressée financièrement
– Je suis pour la démocratie. Je suis pour le pouvoir citoyen.

Ces valeurs, je les porte chaque jour et elles m’animent dans mon travail au quotidien.

Mais aujourd’hui quoi ??

Les médias ont réussi à faire croire à mes proches que les personnes comme moi œuvrent pour le mal ?!

Que poser des questions sur les dangers du vaccin, s’intéresser à sa santé, demander plus de transparence sur les études tests, se battre pour sa liberté c’est être mauvais, dangereux et complotiste ?

Et qu’à l’inverse, faire taire ses opposants, discriminer une partie de la population pour leur statut vaccinal, et manquer de transparence c’est le bien !?

C’est de la folie !

Peut-être même que demain, pour prouver que vous n’êtes pas anti-quelque chose, vous devrez cautionner les actions du gouvernement !

Au rythme où le « camp du bien » éteint les contestations, étouffe les scandales et cache des informations, devrons-nous bientôt nous prosterner devant nos élus ?

J’aime bien dire ça à mes proches « endormis » parce que généralement ils me répondent ceci :
« ROOOHH, tout de suite les grands mots, on dirait un complotiste.

Et à moi de leur répondre :

Tu appelles ça comment lorsque – dans une démocratie – notre groupe de dirigeants (et leurs alliés) :

– Tire à balles réelles sur des manifestants qui osent exprimer leur ras-le-bol sur la gestion désastreuse de cette crise sanitaire (Pays-Bas)

– Repousse à l’année 2076 la publication intégrale des données sur le vaccin Covid-19 de Pfizer ! (États-Unis & Monde)

– Est prêt à utiliser l’armée pour conduire dans des camps de quarantaines des personnes vaccinées contaminées et leurs cas contact (Australie)

– Retire le droit de vote aux députés non-vaccinés élus par le peuple (Lettonie)

– Propose d’infliger 3 600€ d’amende aux personnes qui ne se feront pas vacciner avant le 15 février 2022 (Autriche)

– YouTube qui censure tous « les contenus qui prétendent faussement que les vaccins approuvés sont dangereux et provoquent des effets chroniques sur la santé, qui affirment que les vaccins ne réduisent pas la transmission des maladies » (ce sont leurs mots entre guillemets !!)

– Laisse impunément le pseudo-intellectuel Christophe Barbier dire sur BFM TV « On peut demander à ceux qui ont des noms des non-vaccinés de donner ces fichiers à des brigades, à des agents, à des équipes, qui vont aller frapper à leur porte » (France)

– Affirme que « à la fin de l’hiver, chaque Allemand sera soit vacciné, soit guéri, soit mort » – propos du Ministre de la Santé allemand (Allemagne)

– Menace une radio qui invite un médecin lanceur d’alerte à s’exprimer librement sur la crise sanitaire (France)

– Impose le confinement aux non-vaccinés non contaminés mais laisse les vaccinés contagieux libres de toutes sorties pour finalement aller encore plus loin et confiner tout le monde (Autriche)

– Rend secret les conversations entre la Présidente de la Commission Européenne et le PDG de Pfizer (alors qu’une réglementation européenne demande que ces conversations soient publiques)

– Supprime 75 millions de données européennes liées en partie aux vaccins sur le seul mois d’octobre 2021 alors qu’encore une fois ces données doivent être conservées (Europe)

Diabolise et interdit l’hydroxychloroquine sur des bases d’études pipées qui montrent certains dangers. Ce médicament est utilisé depuis plus d’un demi-siècle partout dans le monde.

– Quand la FDA ne lance aucune enquête sur les phases tests Pfizer après le PfizerGate (affaire étouffée). Alors même que Pfizer a été condamnée à 2,3 milliards de dollars d’amende pour fraudes en 2009.

Je pourrais encore donner des dizaines d’autres exemples.

Nos dirigeants ont-ils abandonné tout principe de transparence, de liberté d’expression et d’opinion, d’indépendance, le bon sens ?!

Kofi Annan, prix Nobel de la Paix en 2001 et ancien secrétaire général de l’ONU disait :

« C’est l’ignorance, et non la connaissance, qui dresse les hommes les uns contre les autres« 

Alors ne plions pas devant l’oppression et la privation de nos libertés.

Oui, ces mesures anti-démocratiques nous indignent !

Attention toutefois à ne pas stigmatiser :

– ceux qui ignorent la réalité des chiffres,
– ceux qui pensent encore que dans nos démocraties tout va bien
– ceux qui désignent les non-vaccinés comme l’origine du problème

A l’approche des fêtes, je sais que le sujet du vaccin, du pass sanitaire et de toutes les mesures actuelles seront mis sur la table.

Alors, ayons un débat constructif pour « réveiller » nos proches.

C’est d’ailleurs pour réveiller les âmes dormantes que j’ai lancé la nouvelle revue Santé Libre.

Pour faire « mouche » et vous donner des vraies informations et avis de médecins, avocats et statisticiens éclairés qui vous aideront à coup sûr à appuyer vos propos lors des débats.

Mais aussi pour poser les bases d’un nouveau monde de la santé. Plus humaniste, plus naturel.

Pour ce qui est du reste cher(e) ami(e), l’Histoire jugera sévèrement les coupables de cette crise.

Amitiés,
Gaspard Frey

Sources : document
Autre lettre de Gaspard Frey : Les 4 mensonges de la crise : êtes-vous tombé dans le panneau ?