18/04/2022 – La destruction du système immunitaire

Dr Naomi Wolf
: « Pfizer savait que la dose de 100 mcg détruisait les lymphocytes (globules blancs qui protègent notre système immunitaire). Cela pourrait expliquer pourquoi les personnes qui ont été vaccinées sont… celles qui tombent malades. Ce sont elles qui attrapent le covid. Cela pourrait montrer pourquoi. Mais la dose de 100 microgrammes, dont les documents internes montrent qu’elle a été abandonnée en raison de sa réactogénicité… chaque personne qui a reçu… la première dose de Moderna a reçu 100 microgrammes. C’est donc dangereux et nocif »

Cliquez sur l’image pour voir l’extrait ou regardez la vidéo complète