Cliquez sur l’image pour voir la vidéo de 1 min 13 secondes + RETRANSCRIPTION plus bas

RETRANSCRIPTION :

Journaliste : « Est-ce que qu’ils sous-déclarent les complications, les complications cardiaques, surtout pour les jeunes gens qui en grande majorité ne seraient pas affectés par ce virus s’ils le contractaient ? »

Dr. Mc. Cullough (USA) : « Je pense qu’ils sont dépassés. Le CDC (Centers for Desease Control and Prevention) chaque année, avec tous les vaccins combinés, reçoit environ 16.000 rapports de sécurité et environ 25 décès sont rapportés au système VAERS (Vaccine Adverse Event Report System).

Jusqu’à présent, avec les vaccins COVID-19, ils ont reçu plus de 300.000 rapports de sécurité, plus de 6.000 décès, près de 20.000 hospitalisations. Je pense qu’ils sont complètement dépassés.

Ce que nous voyons est une tendance très inquiétante chez les personnes de moins de 30 ans, et c’est la myocardie.

Et c’est la protéine de pointe (la protéine Spike) qui se réplique à l’intérieur des cellules du muscle cardiaque, endommage les cellules du muscle cardiaque et provoque des douleurs thoraciques, changements de l’ECG (Eletrocardiogramme), troponine positive, signes et symptômes d’insuffisance cardiaque.

20% de ces enfants développent des électrocardiogrammes anormaux avec une fonction ventriculaire gauche réduite. Et dans des cas terribles comme celui-ci, ils en meurent.

Donc je pense que la vaccination devrait être complètement interdite pour toute personne de moins de 30 ans.

Cela simplifierait grandement la situation. »

Journaliste : « Dr. Mc Cullough, tout le monde doit rembobiner ce que vous venez de dire et l’écouter cinq fois. Ne laissez pas cela arriver à vos enfants. Merci. »