Une organisation de 3000 médecins propose un protocole de soins pour les gens qui ont des effets secondaires post-injection.

Au Mexique, le Dr. Pedro Chávez est le président de cette organisation, la COMUSAV, dont l’objectif est de soigner des personnes souffrant de symptômes du covid et des injections anti-covid avec, entre autre, la solution de dioxyde de chlore qui est le traitement officiel en Bolivie pour prévenir et traiter le covid. (Voir 2 vidéos explicatives des Dr Kalcker et Chavez plus bas)

Une étude publiée le 18/06/2021 dans Annals of Pharmacology and Pharmaceutics, « Inhibition of the Binding of Variants of SARS-CoV-2 Coronavirus Spike Protein to a Human Receptor by Chlorine Dioxide »  démontre que le dioxyde de chlore peut inactiver la liaison des protéines spike à la protéine réceptrice ACE2 humaine. Le Dr Kalcker en parle dans cette vidéo.

Le Dr Campra, docteur en sciences biologiques et chimiques, a pu observer que le dioxyde de chlore atténue les effets indésirables des injections de par ses propriétés anti-inflammatoires, immunomodulatrices et en favorisant les processus de détoxification. Il peut dégrader le graphène et toute sorte de substances étrangères insérées dans le corps. Le Dr Campra l’explique dans cette vidéo.

Dans les vidéos ci-dessous, les Dr  Andreas Kalcker, biophysicien et chercheur allemand, et Pedro Chavez, président de la COMUSAV, annoncent avoir déjà beaucoup de données sur les personnes qui ont reçu des injections souffrant d’effets secondaires dont la santé s’est améliorée grâce au dioxyde de chlore qui peut être pris entre 3 à 6 mois voire plus dans les cas graves.

Dans la 2ème vidéo, le Dr Kalcker explique comment le dioxyde de chlore peut dissoudre des micro-coagulations.

Cliquez sur l’image pour voir la 2ème vidéo