HUFFINGTONPOST – 20/02/2017 – En 2017, l‘homme le plus riche du monde, Bill Gates, premier contibuteur de l’OMS avec la Fondation Gates et le Gavi Vaccine Alliance, avait mis en garde contre le risque d’une épidémie qui pourrait être liée au bioterrorisme et tuer des millions de personnes.

Lors d’une conférence allemande sur la sécurité, Bill Gates avait eu des propos anxiogènes selon lesquels « la prochaine épidémie pourrait naître sur l’écran d’ordinateur d’un terroriste résolu à utiliser l’ingénierie génétique pour créer une version artificielle du virus de la variole » ou une variante plus meurtrière de la grippe.

Cliquez sur l’image pour lire l’article