05/01/2021 – Angelia Gipson Desselle, 45 ans, infirmière, a reçu 1 dose de Pfizer. 3 jours plus tard, elle s’est réveillée paralysée des jambes. Elle a dû être hospitalisée. Après 5 jours à l’hôpital, elle a commencé à avoir des convulsions & crises.

Elle a témoigné dans le cadre de la loi de discrimination des non-vaccinés.

Elle partage ce qu’elle vit depuis cette injection sur sa page facebook (Angelia Gipson Desselle) et poste des vidéos ( voir plus bas) :
“J’ai perdu mon emploi, je ne peux pas conduire (…) pour ceux qui suivent mon histoire, cela fait 9 jours que je n’ai pas eu de convulsions. J’ai toujours de légers tremblements, une faiblesse musculaire et des maux de tête, mais j’ai l’impression que quelque chose fonctionne enfin. J’ai rencontré beaucoup d’autres personnes comme moi et nous avons tous les mêmes symptômes. Ce qui me fait peur, c’est que l’une des femmes de mon groupe va bien depuis février et souffre à nouveau des mêmes symptômes. Quand cela s’arrêtera-t-il pour nous ? Nous avons une histoire à raconter et elle le sera. J’ai de grandes nouvelles à annoncer au public”.

“Aujourd’hui, cela fait 4 mois que je vis ce cauchemar. Ne pas savoir ce qui se passe dans mon corps et ne pas avoir d’aide médicale est le pire. Je sais que ça pourrait être pire, je pourrais être en train de mourir d’un cancer ou d’une autre maladie horrible, mais si c’était le cas, j’aurais toute une équipe médicale et un plan de traitement avec une voie à suivre. Je n’ai absolument rien. Pas de diagnostic, pas d’équipe médicale, pas de plan d’action, mais tous ces symptômes horribles. “

Son fils, Brant Griner a témoigné pour RT et partage le combat de sa maman sur sa propre page facebook (Brant Griner)

Extrait de son témoignage